Flash

Sacré Champion d’Europe avec le Real de Madrid puis avec le Portugal et Ballon d’or 2016 pour la 4ème fois, Cristiano Ronaldo ajoute à sa collection le trophée The Best - Joueur de la FIFA ce lundi 9 janvier 2017. Les autres têtes couronnées de la Soirée sont : Carli Lloyd (États-Unis) : Joueuse FIFA, Claudio Ranieri (Leicester) : Coach FIFA, Silvia Neid (Allemagne) : Coach féminine FIFA

L'émission hebdomadaire de la chaîne de Radio Soleil FM consacrée à l'actualité nationale de ce dimanche 05 mars 2017 s'est penchée sur la brûlante question de la Révision de la constitution béninoise.  C'est l'acteur de la société civile, patron de Social Watch, Gustave Assah qui a été invité pour en donner sa lecture.

Elle constitue désormais le principal sujet de l'actualité nationale. La révision de la constitution, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, était encore au centre des discussions de ce dimanche sur l'émission "Le grand Rendez-vous".  Invité pour analyser la réforme envisagée par le président Patrice Talon, l’acteur de la société Civile, Gustave Assah ne fera qu'une simple lecture de forme sur les questions. Selon l'invité de Soleil FM, le gouvernement fait montre d'une opacité au sujet du projet. Ce qui ne lui permet pas d'analyser le sujet dans le fond. C'est pourquoi il invite d'ailleurs les gouvernants à communiquer suffisamment sur le contenu du projet. C'est d'ailleurs selon lui, la seule condition pour recueillir l'adhésion des Béninois.

 

Responsabilité parlementaire

Pour Gustave Assah, la révision de constitution est une question qui a trop duré au Bénin. Il est temps de la vider. Seulement qu'elle implique la responsabilité des députés à l'Assemblée nationale. Le militant de la société civile béninoise recommande enfin l'option de parlementaire pour le vote du projet de la révision. Il fonde son argumentaire sur les difficultés de financement qu'éprouve actuellement le gouvernement pour son programme d'actions. Le vote par les 4/5/des députés est préférable à l'option référendaire qui paraît plus onéreuse, conclut-il.

En somme, il convient de retenir qu'après les juristes Michel Adjaka, Joël Aïvo et bien d'autres, Gustave Assah souligne également la nécessité de vulgariser avant le vote, le contenu du projet de révision de la constitution. C’est une option qui en confirmera la légitimité.

Félix MAHOUGNON

Ajouter un Commentaire


DG du quotidien LE CONFRERE DE LA MATINEE

A la une

Radio en ligne

logo soleil

 

581630 373700276008832 1256610700 n

 

Cliquez pour écouter en direct

Nos partenaires

   
 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rejoingnez nous sur facebook

Compteur de visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
1686
Hier :
1996
Semaine :
14925
Mois :
39783
Total :
761760
Il y a 35 utilisateurs en ligne
-
35 invités