Flash

Sacré Champion d’Europe avec le Real de Madrid puis avec le Portugal et Ballon d’or 2016 pour la 4ème fois, Cristiano Ronaldo ajoute à sa collection le trophée The Best - Joueur de la FIFA ce lundi 9 janvier 2017. Les autres têtes couronnées de la Soirée sont : Carli Lloyd (États-Unis) : Joueuse FIFA, Claudio Ranieri (Leicester) : Coach FIFA, Silvia Neid (Allemagne) : Coach féminine FIFA

Le président de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (HAAC) a procédé dans la soirée de ce jeudi 26 janvier 2017, à la levée de sa mesure dite conservatoire ayant conduit à la fermeture de sept organes de presse en République du Bénin. Mais des sept (7) incriminés, trois (3) ont été autorisés à désormais émettre.

La radio Soleil Fm, les chaînes Eden TV, E-Télé pourront désormais reprendre leurs différents programmes pour le bonheur de leurs auditeurs et téléspectateurs qui ont un droit constitutionnel quant à l’information. Après près de deux mois d’inactivité et de chômage technique, le personnel de ces organes de presse retrouve désormais leurs armes de travail pour l’exercice de leur profession qui les passionne si tant. La décision émane des conclusions de la session extraordinaire convoquée par le président de la HAAC pour statuer sur ce sujet.
En fait, au nom des prérogatives que confèrent les textes de l’institution à son président, Adam Boni Tessi avait pris, derrière le masque d’une mesure dite conservatoire, une note ordonnant la mise sous scellé de Soleil Fm, des chaînes de télévision Eden TV, E-Télé, Sikka TV, Unafrica TV, la Béninois TV et la Chrétienne TV. Selon sa note, ces organes de presse auraient violé la convention qui les lie à l’institution qu’il préside. Une mesure exécutée le 28 Novembre 2016 renvoyant ainsi le personnel de ces unités de production dans leur maison respective.
D’aucuns avaient espéré la réouverture rapide de ces espaces de liberté mais hélas, il aurait fallu un peu moins de deux (2) mois pour Adam Boni Tessi et les conseillers pour qu’ils passent à l’acte décisif. Une décision qu’on pourrait qualifier de contrecœur puisque les professionnels des médias, à travers leur organisation syndicale, n’ont pas lâché une seconde. Un combat unanimement salué  par le peuple qui se disait déjà dépassé de cette politique qui constitue la restriction de la liberté de presse dans un pays qui se dit laboratoire de la démocratie sur le continent. Inutile aujourd’hui de rappeler les deux sit-in de ces professionnels des médias prévus pour se tenir dans l’enceinte de l’institution mais qui ont été interdits sous l’instruction du Président de la HAAC qui a dépêché une horde d’hommes en uniforme pour empêcher toutes manifestations du genre dans une maison qui est pourtant la leur. A deux reprises donc, les deux sit-in ont été tenus dans l’enceinte de la Bourse du travail avec le soutien des responsables syndicaux des confédérations et centrales syndicales et quelques acteurs de la société civile qui ont reconnu l’importance de la liberté de presse dans le pays. Au-delà de cette volonté affichée de ces journalistes, il faut reconnaître l’intervention de certains acteurs politiques dans le dossier.

Par ailleurs, le Président de la HAAC, organe de régulation des médias au Bénin, s’est dit incompétent quant aux cas des chaînes de télévisions Unafrica TV, la Chrétienne TV,  la Béninoise TV et les bureaux de production de Sikka TV, aussi fermées pour les mêmes raisons liées au non-respect des thèmes contractuels. Face donc à cette décision, le président de la HAAC aurait-il mis cette incompétence en ordonnant la fermeture de ces organes de presse ? S’il juge donc que ces unités de presse n’ont pas de contrat, ni signé une convention avec son institution, pourquoi alors procéder à la mise sous scellé de leurs locaux ?

De toutes les façons, c’est un coup dur porté à la liberté de la  presse dans le pays et le classement des Reporters Sans Frontières (RSF) le confirmera les jours et mois à venir.

Josaphat FINOGBE

Encadré

COMMUNIQUE DE PRESSE RELATIF A LA LEVÉE DE LA MESURE DE SUSPENSION DE SOLEIL FM, EDEN TV ET E-TELE*

 

L’Union des Professionnels des Médias du Bénin (UPMB) a appris avec beaucoup de satisfaction la décision de levée des suspensions par la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), à l’issue de sa plénière de ce jeudi 26 janvier 2017, des chaînes de télévision Eden TV et E-télé et de la radio Soleil FM.Cette décision de la HAAC résulte finalement de l’étude du rapport déposé depuis plusieurs semaines par la commission mise en place pour statuer sur la situation des chaînes suspendues.

 

L’UPMB salue la clairvoyance retrouvée du président de la HAAC et l’esprit d’ouverture des autres conseillers de l’institution qui ont permis cette levée de mesure conservatoire.

Félicitations à tous les professionnels des médias pour la victoire obtenue sur les velléités liberticides du président de la HAAC qui, en violation de la Constitution du Bénin, a pris de façon unilatérale la décision de fermer sept (7) chaînes de télévision et de radio.

 

L’UPMB ne voulant pas être comptable devant l’histoire de la fermeture arbitraire des espaces de libertés, de la mise au chômage brutale de centaines de professionnels des médias, a opté pour la pression après le constat de l’échec du règlement par le dialogue de la situation. Elle a donc décidé de la tenue d’un sit-in de protestation à la HAAC le vendredi 13 janvier 2017 ; manifestation qui a finalement eu lieu à la Bourse du travail suite à l’interdiction de l’accès à la HAAC par son président Adam Boni TESSI. Face au mutisme observé du côté de la HAAC après ce premier mouvement, un deuxième sit-in a été organisé le mercredi 18 janvier 2017, toujours à la Bourse du travail mobilisant à l’instar du premier, un grand nombre de professionnels des médias.

 

A chacune de ces sorties, les professionnels des médias ont reçu le soutien des centrales syndicales, de la société civile et d’autres instituions luttant pour la préservation des libertés en général, celle de la presse en particulier.

Considérant que la pression a porté ses fruits, l’UPMB remercie chaleureusement les centrales syndicales du Bénin, l’Union Islamique du Bénin, la Fondation Malèhossou, la Société civile, le Patronat de la presse togolaise (PPT), l’Union des journalistes indépendants du Togo (UJIT) et toutes les autres institutions et personnalités qui n’ont ménagé aucun effort pour apporter leur appui aux professionnels des médias.

 

Concernant les quatre (4) chaînes toujours frappées par la mesure conservatoire, l’UPMB invite leurs promoteurs à se rapprocher de la HAAC pour se conformer aux dispositions en vigueur afin de permettre aux confrères qui y travaillent de retrouver leur emploi.

L’UPMB invite les professionnels des médias à rester mobilisés pour les luttes prochaines pour la préservation des espaces de libertés.

 

Félicitations une fois encore à vous chers membres. La lutte continue. Nous vaincrons.

*Pour le Bureau National de l’Union des Professionnels des Médias du Bénin (UPMB)*

Le Président

*Franck KPOCHEME*

Ajouter un Commentaire


DG du quotidien LE CONFRERE DE LA MATINEE

A la une

Radio en ligne

logo soleil

 

581630 373700276008832 1256610700 n

 

Cliquez pour écouter en direct

Nos partenaires

   
 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rejoingnez nous sur facebook

Compteur de visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
57
Hier :
806
Semaine :
2310
Mois :
2310
Total :
1058656
Il y a 8 utilisateurs en ligne
-
8 invités