Flash

Sacré Champion d’Europe avec le Real de Madrid puis avec le Portugal et Ballon d’or 2016 pour la 4ème fois, Cristiano Ronaldo ajoute à sa collection le trophée The Best - Joueur de la FIFA ce lundi 9 janvier 2017. Les autres têtes couronnées de la Soirée sont : Carli Lloyd (États-Unis) : Joueuse FIFA, Claudio Ranieri (Leicester) : Coach FIFA, Silvia Neid (Allemagne) : Coach féminine FIFA

Pendant que les férus du cuire rond ont les yeux focalisés  sur Libreville, les miens  sont fixés et rivés sur les Ecureuils. Vous  me demanderez pourquoi: voici la raison.

En effet, deux jours avant l'entame de la CAN Gabon 2017, la CAF délivrait ce jeudi 12 Janvier le calendrier des éliminatoires de la CAN Cameroun 2019. A l'arrivée, le sort désigne l'Algérie, le Togo, et la Gambie comme  futurs adversaires des Ecureuils. Faut-il  s'en inquiéter  ou s'en réjouir?

S'inquiéter oui, si nos esprits et nos schèmes de  pensées   sont trop enclins à  la culture  de l'improvisation,  de l'amateurisme, de  l'imprévisibilité et de  l’instantanéité.

Se réjouir  par contre si les idéaux du sport et le sens du professionnalisme prévalent sur l'errance, la fumisterie, et les éternels balbutiements  d'une part et  s'opposent d'autre part à  une navigation dans les eaux boueuses d'incertitude et  d’aléatoire. Dans cette perspective,  je propose:

 

1.  La FBF   et le sens du patriotisme

Après le consensus obtenu par Mr Talon auprès des différents acteurs, raisonnablement rien ne devrait plus être comme avant. De ce fait, l'échéance qui se profile à l'horizon est un test grandeur nature pour la fédération  d'administrer la preuve  d'un patriotisme avéré. Ceci s'exprimera par le sens de l'unité, de la confiance mutuelle salutaire et non de la  défiance réciproque suicidaire.

 

2. La FBF à l'ère du professionnalisme

Le football moderne est à l'antipode de notre absurdité footballistique.  En effet, la force motrice du succès  doit  désormais  résider dans:

*  l'assise d'un professionnalisme de bon aloi,

* dans  la relance imminente du championnat, véritable  vrai vivier pour l'émergence de talents tapis dans l'ombre,

* dans la rénovation des  infrastructures. En vérité,  l'aire de jeu du stade de l'amitié ne donne pas un appétit sportif ni aux  acteurs ni aux  spectateurs. Ce rectangle vert,  longtemps  décrié fait          dans un passé récent la honte et le désamour  du foot au Bénin,

* dans l'appropriation et l'exploitation judicieuse des matchs  FIFA: matchs test, amicaux en vue du   réglage de l'automatisme.

 

3. La FBF  et la sagesse de l'histoire

Il ne fait l'ombre d'aucun doute que l'histoire n'enseigne rien à ceux qui ne savent pas lire l'histoire. Toute réflexion faite, le contexte actuel  nous impose une double lecture.

Primo: Il urge de  préserver les acquis du dernier parcours des éliminatoires. Hormis  le "naufrage malien",  le Bénin figurerait dans le gotha des meilleures nations du football africain. Illustration,  le Bénin est  exempté   des tours préliminaires de la CAN2019. On en déduit  que la bande de TCHOMOGO a encore des ressources et potentialités en vue des joutes futures.

Secundo:  Une vraie introspection et remise en cause  avec beaucoup  de lucidité, de discernement, de sagesse et de patience  pour identifier les raisons de la débâcle et de l'humiliation du 4 Septembre 2016 à Bamako s'impose. Tout échec est un succès reporté enseigne l'adage.  Pour peu qu'on fasse preuve d'humilité et de grandeur d'esprit en métamorphosant en défi et en atouts nos  limites et nos  vulnérabilités. Socrate dit à juste titre "on ne peut mieux vivre qu'en cherchant à devenir meilleur, ni plus agréable qu'en ayant la pleine conscience de son amélioration."

 

4. La FBF et  les perspectives d'avenir

Au sortir de la Can, le Togo et l'Algérie auront à n'en pas douter un capital d'expériences dan leur besace. Par ailleurs, il faut se rendre à l'évidence que le Togo a une revanche à prendre. Pour mémoire, les Ecureuils (avec un Sèssegnon des grands jours) avaient déplumé et atomisé  les Eperviers sur la route de Ghana 2008. Le 4 à 1 de Cotonou ne s'oublie pas de sitôt.   Quant à  la Gambie,  dans la posture de petit poucet, elle jouera crânement sa partition,  nous rappelant  le Cap vert il y a trois ans ou le  Zimbabwé,  la Guinée Bissau ou l'Ouganda  à l'heure actuelle. En définitive, l'avenue de la qualification pour Cameroun 2019 doit être tracée avec un appareillage bien huilé. Tout dysfonctionnement nous éloignera encore une fois de notre beau et doux rêve.

Aller au pays de  Manga Onguéné,  Eto'o, Feu Théophile Abéga, Thomas N'kono,  Antoine Bell, M'bida c'est bien  possible. Reste que, c'est maintenant que ça se prépare. Le secret: il faut comme le dit Etounga   " tuer en nous tout ce qui s'oppose à notre avenir".

Père Jean Marie Harry HOUEZO

Prêtre Béninois en mission à

Bobo-Dioulasso (Burkina-Faso)

Commentaires   

 
0 #1 google.com 24-01-2017 16:22
Greetings! Helpful advice from this article! It is a small improvement
which will result in the largest variations. Thanks for sharing!


Visit my page; google.com: http://Www.Google.com/
Citer
 

Ajouter un Commentaire


DG du quotidien LE CONFRERE DE LA MATINEE

A la une

Radio en ligne

logo soleil

 

581630 373700276008832 1256610700 n

 

Cliquez pour écouter en direct

Nos partenaires

   
 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rejoingnez nous sur facebook

Compteur de visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
65
Hier :
806
Semaine :
2318
Mois :
2318
Total :
1058664
Il y a 11 utilisateurs en ligne
-
11 invités