Flash

Sacré Champion d’Europe avec le Real de Madrid puis avec le Portugal et Ballon d’or 2016 pour la 4ème fois, Cristiano Ronaldo ajoute à sa collection le trophée The Best - Joueur de la FIFA ce lundi 9 janvier 2017. Les autres têtes couronnées de la Soirée sont : Carli Lloyd (États-Unis) : Joueuse FIFA, Claudio Ranieri (Leicester) : Coach FIFA, Silvia Neid (Allemagne) : Coach féminine FIFA

La formule pour donner corps à la réforme effective du système partisan au Bénin apparait comme un casse-tête pour les acteurs de la majorité parlementaire, surtout à l’orée des prochaines consultations législatives. L’appel à une liste unique du chef de l’Etat est l’ingrédient qui fera éclater cette masse incongrue autour de lui.

Une récente rencontre avec le Bloc de la majorité parlementaire initiée par le chef de l’Etat, Patrice A. G. Talon, pour étudier la question de la formule qui convient à la constitution de la liste unitaire pour les prochaines élections législatives n’a pas eu de réponse favorable auprès des acteurs. En même temps que la démarche cadre avec le principe de réforme du système partisan au Bénin, elle comporte des risques de recomposition d’une classe politique sans identité réelle.

Pour les uns, le chef de l’Etat, qui a souci de passer effectivement à la réforme du système partisan, n’aurait pas trouvé mieux que cette opportunité des prochaines élections pour y engager les acteurs eux-mêmes. C’est même indiqué qu’il saisisse l’occasion pour déjà poser le problème, en guise d’annonce à l’amorce du processus de réforme.

Pour les autres, il s’agit-là d’un os attaché à la gorge de parlementaires, habitués aux facilités de positionnement et qui se trouveraient en difficultés face à d’autres acteurs dits « de première heure de la rupture ». Pour ceux-ci en effet, la liste unique, s’il en faut une, comporterait quelle configuration et avec quels candidats ? A défaut, on pourrait emboucher l’ancienne formule d’alliance de partis et mouvements pour aboutir à la liste unique. Mais là encore, gît la difficulté d’identifier qui et qui figureront surtout que l’horizon politique n’est pas clarifié quant à ce qui concerne les « premiers venus » et les acteurs de seconde zone accrochés au wagon « rupturien » par nécessité alimentaire, obligation de protection politique ou par suivisme aveugle.

La question reste entière lorsqu’on aborde cette problématique de liste unique.

Il est vrai, cette formule pourrait présager de l’assainissement du paysage politique, vœu cher à Patrice Talon qui en fait une réforme majeure. N’est-ce pas d’ailleurs ce qui a inspiré cette fameuse proposition de loi sur la réforme du système partisan, loi qui fixe les conditions de création et d’animation de parti politique. Mais tout ça émeut et interpelle sur le choix à faire, pour espérer « continuer de vivre en paix et allègrement ».

Aucune personnalité politique de l’heure n’ose se prononcer sur le choix judicieux à faire, même si ce que propose le pouvoir est ce qu’il faut.

Mais là où des difficultés surgiront, c’est lorsqu’il sera question de positionner des gens sur une voire deux listes répondant de la « rupture ». Bien évidemment, tout le monde ne peut s’embarquer dans ce navire unificateur, d’ailleurs trop restreint pour contenir tous. C’est pourquoi l’année 2018 paraît une année charnière, où plusieurs décisions seront prises, tant individuelles que collectives, pour s’orienter dans l’univers politique national.

Quelque soit la forme ou la formule qui sera adoptée, il y aura défections, frustrations comme toujours et… bye bye pour la réforme. En tout cas, se servir des législatives de 2019 comme tremplin pour amorcer la vraie réforme du système partisan est pure logomachie ; une chimère en somme.

La porte de la « rupture » parait étroite pour accueillir ce vacarme de bousculades à l’entrée. Il y aura une sélection à la Darwin. Au fur et à mesure que nous nous approcherons de la date fatidique de 2019, des torsions et distorsions, des dénonciations et autres coups bas s’observeront, certainement. Et ainsi naitra la cacophonie dans le rang de ce bloc parlementaire et même de la mouvance tout entière.

                                                                                                                                                                          F.M.

Ajouter un Commentaire


DG du quotidien LE CONFRERE DE LA MATINEE

A la une

Radio en ligne

logo soleil

 

581630 373700276008832 1256610700 n

 

Cliquez pour écouter en direct

Nos partenaires

   
 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rejoingnez nous sur facebook

Compteur de visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
65
Hier :
806
Semaine :
2318
Mois :
2318
Total :
1058664
Il y a 11 utilisateurs en ligne
-
11 invités