Flash

Sacré Champion d’Europe avec le Real de Madrid puis avec le Portugal et Ballon d’or 2016 pour la 4ème fois, Cristiano Ronaldo ajoute à sa collection le trophée The Best - Joueur de la FIFA ce lundi 9 janvier 2017. Les autres têtes couronnées de la Soirée sont : Carli Lloyd (États-Unis) : Joueuse FIFA, Claudio Ranieri (Leicester) : Coach FIFA, Silvia Neid (Allemagne) : Coach féminine FIFA

Le chef de l’exécutif béninois pourrait désormais rationnaliser les ressources financières allouées à son institution annuellement et contenues dans le budget de l’exercice 2018. C’est du moins, ce qu’il convient de retenir après le passage du secrétaire général à la présidence, Pascal Irénée Koukpaki, devant les parlementaires ce lundi 27 novembre 2017.

De 14 milliards 935 millions 908 mille en 2017, le budget de la présidence du Bénin passera à 14 milliards 662 millions 969 mille en 2018 soit une baisse de 1,83 %. Un recul de la cagnotte dont devrait disposer le patron de l’exécutif qui laisse à se demander si le Chef de l’Etat béninois a finalement compris qu’il devrait faire comme les milliers de Béninois à qui il a demandé de toujours serrer la ceinture en attendant le repas qui sera digeste après qu’il l’ait bien mijoté.

Suivant l’argumentaire développé par le secrétaire général à la présidence du Bénin au palais des gouverneurs, ce dégraissage intervient en raison de la volonté de la présidence du Bénin de se conformer aux nouvelles exigences du cadre de dépenses à moyen terme prévu pour être mis en œuvre entre 2018 et 2020. On se rappelle encore de la fameuse promesse du président Talon à offrir le pain à tout citoyen après deux ans de gouvernance. Et tout calcul fait, le Président Patrice Talon fêtera en avril 2018, son second anniversaire d’avènement au pouvoir.

Mais si les sbires du régime défendent mordicus ce recul par la volonté du gouvernement à véritablement gérer méticuleusement les maigres ressources financières de l’Etat béninois, des observateurs évoquent plutôt l’incapacité du gouvernement Talon à mobiliser les ressources nécessaires pour le financement du Programme d’action du gouvernement (PAG) qui est d’ailleurs un programme ambitieux et qualifié d’irréalisable en cinq (5) ans comme le souhaite le régime du nouveau départ. Une chose qui explique d’ailleurs la baisse du budget général de l’Etat, exercice 2018. De 2010, 586 milliards de francs, ce budget  est passé à 1862, 918 milliards de francs, soit une différence de 147 1667 milliards de francs. Le Béninois pourrait-il trouver véritablement ce pain à satiété dès 2018 comme l’annonce le régime de la rupture de Patrice Talon ? Les jours à venir le prouveront.

Josaphat FINOGBE

Ajouter un Commentaire


DG du quotidien LE CONFRERE DE LA MATINEE

A la une

Radio en ligne

logo soleil

 

581630 373700276008832 1256610700 n

 

Cliquez pour écouter en direct

Nos partenaires

   
 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rejoingnez nous sur facebook

Compteur de visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
59
Hier :
806
Semaine :
2312
Mois :
2312
Total :
1058658
Il y a 9 utilisateurs en ligne
-
9 invités