Flash

Sacré Champion d’Europe avec le Real de Madrid puis avec le Portugal et Ballon d’or 2016 pour la 4ème fois, Cristiano Ronaldo ajoute à sa collection le trophée The Best - Joueur de la FIFA ce lundi 9 janvier 2017. Les autres têtes couronnées de la Soirée sont : Carli Lloyd (États-Unis) : Joueuse FIFA, Claudio Ranieri (Leicester) : Coach FIFA, Silvia Neid (Allemagne) : Coach féminine FIFA

Le dossier de placement de près d’une vingtaine de milliards de Francs CFA de la CNSS à la BIBE qui fait couler beaucoup de salive et d’encre sera bientôt clos et définitivement. Selon plusieurs sources dignes de foi, l’actuel Conseil d’administration dirigé par un très proche ami de Patrice TALON a déjà posé plus d’actes indélicats que celui présidé par Laurent METONGNON.

D’après nos investigations, l’affaire qui focalise actuellement l’attention de tout le Bénin accouchera bientôt d’une minuscule souris. Comme le disent certains : « ici c’est le Bénin ». En effet, d’après plusieurs témoignages visiblement crédibles, la pratique consistant à placer les fonds cotisés par les travailleurs à la CNSS n’a pas autrement varié sous l’actuelle mandature du Conseil d’administration sous la férule de Eustache KOTINGAN. Et des voix autorisées renseignent suffisamment que le président de la République sera bien contraint de tout faire afin que Laurent METONGNON et ses co-accusés soient mis en liberté. Soit la formule sera de les poursuivre sans mandat et finir progressivement par noyer l’affaire.

Pourquoi ?

Selon les indiscrétions recueillies par notre rédaction, Eustache KOTINGAN n’a pas du tout fait mieux que METONGNON car ce dernier a fait de la violation des textes régissant la CNSS un crédo. Ami très proche de Patrice TALON, l’actuel président du Conseil d’administration de la CNSS pose des actes qui confirment effectivement qu’il est un intouchable dans la République sous TALON. Selon nos investigations, aucun Conseil d’administration n’a jamais osé placer une trop grosse somme en un seul lot auprès d’une banque. Et la raison est simple à comprendre. Lorsqu’après une opération de placement de DAT (Dépôt à Terme) une information parvient à la direction générale ou au niveau du Conseil d’administration renseignant que les fonds sont en insécurité (faillite ou perte importante de devise de la banque), le Conseil peut rapidement instruire la direction générale à procéder au décrochage des fonds.

 

L’abus de consultations à domicile

Or, cette opération de décrochage ne se fait pas facilement. D’où la précaution toujours observée, avant le règne du plus célèbre et tout puissant ami de Patrice TALON, de ne jamais placer en bloc une forte somme. Mais Eustache KOTINGAN peut tout se permettre. C’est ainsi qu’il s’est permis d’autoriser le placement en un seul bloc d’un montant de dix milliards FCFA dans une même banque. Ladite opération s’effectuait quelques semaines seulement après la prise de fonctions de cet ami de Patrice TALON. Et en sa qualité d’expert comptable, le président du Conseil d’administration n’a pas perdu tous les « bons » réflexes. En lieu et place d’une session normale du Conseil, Eustache  KOTINGAN obtient la signature  des administrateurs par une simple consultation à domicile.

La procédure de consultation à domicile est retenue comme une procédure simplifiée. En cas d’urgence et dans l’incapacité à réunir en urgence tout le Conseil, son président procède à une consultation à domicile afin de recueillir leur avis par rapport à une décision qui engage la survie de la CNSS. Mais en quoi un placement d’argent peut être une extrême urgence au point où le PCA ne puisse patienter pour convoquer tout ses collègues membres du Conseil d’administration ? Seul Eustache KOTINGAN peut donner les raisons qui l’avaient motivé à procéder ainsi. Ce qui est constant et continue de susciter plusieurs interrogations est ce risque énorme qu’avait pris le PCA en déposant avec la complicité de DIATEMA cette somme de dix milliards FCFA à la BGFI en un bloc. En cas de besoin, comment la CNSS peut-elle procéder à un retrait sans difficultés ? Cette interrogation garde toute sa pertinence dans la mesure où il aurait été toujours préférable que la CNSS place ces dix milliards de nos francs en prenant le grand soin de les placer en petits lots de deux à trois milliards.

L’on se rappelle cependant que le moment était trop risqué car le siège du groupe BGFI (GABON) était secoué par une affaire dite de fraudes à la carte « VISA » PREPAYEE qui a conduit au limogeage de Edgar Théophile ANON, alors directeur de la banque, nommé seulement en 2015 par le conseil d’administration. Cette affaire de fraudes à la carte VISA PREPAYEE a fait perdre plus de 1,5 milliards FCFA à la BGFI. Présent dans onze pays, ce groupe financier a laissé plusieurs de ses clients se faire voler allègrement avant de les rembourser. C’est en ce moment que Eustache KOTINGAN prenait le risquer d’y placer en bloc dix milliards des cotisants béninois.

Et là ne s’arrête pas les prouesses de celui qui se réclame ami personnel et inoxydable du chef de l’Etat. Et fort de ce mélange il n’y a personne pour résister à KOTINGAN. A la CNSS d’aujourd’hui, tout le monde a peur de ce personnage dont la gestion soulève des vagues de protestations à peine contenues. A voir le nombre de scandales déjà enregistrés sous KOTINGAN pour ce qui concerne les marchés publics qu’il a gérés jusqu’à ce jour, on se demande comment le régime actuel va pouvoir retenir Laurent METONGNON dans les liens de la détention sans susciter une révolte populaire.    

Affaire à suivre …

 Félix MAHOUGNON

Ajouter un Commentaire


DG du quotidien LE CONFRERE DE LA MATINEE

A la une

Radio en ligne

logo soleil

 

581630 373700276008832 1256610700 n

 

Cliquez pour écouter en direct

Nos partenaires

   
 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rejoingnez nous sur facebook

Compteur de visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
58
Hier :
806
Semaine :
2311
Mois :
2311
Total :
1058657
Il y a 9 utilisateurs en ligne
-
9 invités