Flash

Sacré Champion d’Europe avec le Real de Madrid puis avec le Portugal et Ballon d’or 2016 pour la 4ème fois, Cristiano Ronaldo ajoute à sa collection le trophée The Best - Joueur de la FIFA ce lundi 9 janvier 2017. Les autres têtes couronnées de la Soirée sont : Carli Lloyd (États-Unis) : Joueuse FIFA, Claudio Ranieri (Leicester) : Coach FIFA, Silvia Neid (Allemagne) : Coach féminine FIFA

Le  débrayage dans la maison santé perdure et commence par agacer plus d’un. Aussi, pour mettre fin à ce bras de fer dont les conséquences au plan social ne se font pas compter et conter, le Chef de l’Etat, Patrice Talon rencontre les syndicats de la santé ce samedi 11 novembre 2017. De cette rencontre est attendue, en principe, la signature de l’armistice entre les deux parties.

Ce samedi 11 novembre 2017, Patrice Talon, reçoit en sa qualité de Chef de l’Etat, la quarantaine de syndicats de la santé pour des échanges pense-t-on sincères afin de trouver un terrain d’entente pour mettre fin au débrayage qui ne fait que trop durer dans la maison santé. Ainsi, il est attendu que l’armistice du 11 novembre 2017 entre les caustiques travailleurs de la santé et l’Etat béninois marque la fin du bras de fer persistant. Un débrayage qui perdure et dont on ne saurait compter et conter toutes les conséquences au plan social. Le 11 novembre 1918 rappelle la signature de l’armistice de Rethondes marquant la fin de la première guerre mondiale. C’est peut-être à dessein que cette date permettant aux deux parties de prendre langue a été choisie.

Après ce que d’aucun qualifie d’échec du ministre de tutelle Alassane Séïdou qui n’aura réussi qu’à « créer l’accord autour des désaccords », il est à espérer que la diplomatie du chef de l’Etat aboutisse et sorte la maison santé du gouffre dans lequel, il sombre chaque jour un peu plus.

Après sa rencontre avec les frondeurs de la maison justice, Patrice Talon se décide enfin à prendre langue avec une autre frange des travailleurs de l’administration béninoise. Il se retrouve ainsi dans le rôle de sapeur-pompier venant à la rescousse de ses ministres qualifiés à tort d’incompétents dans les négociations relevant des questions sociales avec les travailleurs. Pourquoi avoir alors attendu tout ce temps pour faire son entrée sur la scène des négociations sociales ? Faudra-t-il toujours attendre l’atteinte du rubicond avant que le Président de la République comprenne que l’une de ses obligations est d’être à l’écoute et proche de la population quelles qu’en soient les composantes ou secteurs ?    

Kolawolé Maxime SANNY

Ajouter un Commentaire


DG du quotidien LE CONFRERE DE LA MATINEE

A la une

Radio en ligne

logo soleil

 

581630 373700276008832 1256610700 n

 

Cliquez pour écouter en direct

Nos partenaires

   
 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rejoingnez nous sur facebook

Compteur de visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
699
Hier :
1514
Semaine :
3811
Mois :
30597
Total :
940264
Il y a 26 utilisateurs en ligne
-
26 invités