Flash

Sacré Champion d’Europe avec le Real de Madrid puis avec le Portugal et Ballon d’or 2016 pour la 4ème fois, Cristiano Ronaldo ajoute à sa collection le trophée The Best - Joueur de la FIFA ce lundi 9 janvier 2017. Les autres têtes couronnées de la Soirée sont : Carli Lloyd (États-Unis) : Joueuse FIFA, Claudio Ranieri (Leicester) : Coach FIFA, Silvia Neid (Allemagne) : Coach féminine FIFA

Le Bénin sera sous les feux des projecteurs du 4 au 9 février 2017 à l’occasion de la rencontre internationale organisée par l’opérateur économique béninois Samuel Dossou Aworêt et qui portera sur le dialogue interreligieux.

Il est aujourd’hui établi que la légitimité des religions est reconnue à travers le monde en raison des valeurs qu’elles véhiculent dans la société. La diversité religieuse apparaît alors comme une caractéristique des sociétés et le  pluralisme de croyances, une richesse pour l’homme. Fort de cette réalité et en partenariat avec la Conférence des Evêques Suisses (CES), la Conférence Episcopale du Bénin (CEB) et la Nonciature, la Fondation Espace Afrique (FEA) que dirige cet opérateur économique  béninois entend donner l’exemple d’un brassage interreligieux pour une cohabitation sans gêne des frères et sœurs qui invoquent, selon des rites et pratiques différents, le même Dieu. 

"Le vivre ensemble entre adhérents de différentes communautés religieuses au Bénin et en Suisse: défis, risques et chances", c’est autour de ce thème que se mèneront les échanges au cours de la semaine de dialogue dédiée exclusivement au brassage interreligieux tant au Bénin qu’en Suisse et dans le monde. L’initiative qui émane de la Fondation Espace Afrique vise à mieux appréhender la situation culturelle, politique et surtout religieuse avec en première loge, la cohabitation pacifique entre les fidèles musulmans, chrétiens et autres croyances religieuses au Bénin. Un pays de l’Afrique de l’Ouest où la croyance en Dieu se caractérise par un très bel exemple réussi de coexistence pacifique entre les différentes confessions religieuses, socle de la fièvre religieuse et spirituelle que connait le Bénin afin que son exemple fasse justement école en Suisse et dans d’autres pays du monde entier. La rencontre qui regroupera la conférence des Evêques Suisse, la Conférence Episcopale du Bénin et la Nonciature se déroulera du 4 au 9 février 2017 et connaitra la participation des acteurs de la société civile, des acteurs politiques, des chercheurs, des universitaires de toutes obédiences religieuses. Avec ces acteurs, il sera procédé à une étude plus approfondie du modèle de dialogue interreligieux béninois.
Il est clairement établi dans le monde contemporain que le pluralisme des croyances a été, dans plusieurs pays à la base de nombreux conflits interreligieux conduisant à des rivalités interpersonnelles et surtout intercommunautaires. Et pour s’en rendre compte à l’heure actuelle, un regard sur la carte des pays souvent en conflit prouve que, dans certains d’entre eux, ce sont les divergences religieuses qui sont la base de ces guerres les déchirant dangereusement.
Sous le prétexte donc d’une croyance religieuse et malheureusement au nom de Dieu, des hommes et femmes de tout âge commettent des attentats, des actes terroristes et des attaques de tous genres dans le but, disent-ils, de suivre les prescriptions de leur Dieu puisqu’ayant foi en Lui. Des actes qui ravagent les familles, déchirent les nations et coûtent la vie à des milliers de citoyens aussi fils du même Dieu. Aussi n’est-il pas rare qu’au nom de cette religion, des « croyants » mettent le feu à des chapelles religieuses, à des lieux de culte et d’invocation de Dieu. La liste est loin d’être exhaustive. Les causes profondes à l’origine de ces réactions déplorées plongent leurs racines séculaires dans la mauvaise compréhension des dogmes, dans la manipulation politique, dans  mauvaise compréhension du sacré, dans l’amalgame entre référence religieuses et surtout l’instrumentalisation de la religion par les différents acteurs mais aussi dans un faux complexe de suprématie d’une religion par rapport à une autre. Et tout ceci à cause du prosélytisme dont font preuve certains fanatiques ou fous de Dieu qui justement, n’hésitent pas à tuer leurs semblables pratiquant autres religions et même parfois la même religion qu’eux. 

Face donc à ces actes aux conséquences multiformes et variées,  la seule porte de sortie reste et demeure le dialogue interreligieux. Oui, ce dialogue dans des conditions d’écoute mutuelle, de réflexion, de tolérance et dans un esprit réel de respect du droit à la différence religieuse apparaît comme la seule arme pouvant contribuer efficacement à résoudre cette épineuse équation des tragédies religieuses. Il faut que cela cesse. Il faut travailler à l’avènement d’une morale religieuse plus humaine, une morale qui éradique au fil du temps ces conflits inutiles. Ce n’est qu’ainsi que le dialogue interreligieux dans le respect de l’union autour du sacrifice d’Abraham, une commémoration qui devrait être le ciment entre toutes les confessions religieuses auxquelles il est antérieur, contribuerait énormément à créer un climat de confiance, de convivialité, de paix et de la coexistence pacifique entre les enfants de différentes obédiences religieuses. On note également des clivages qui résultent des rapports des hommes qui se ressentent de plus en plus et qui concerne le repli identitaire et la segmentation religieuse. La réussite attendue suppose que les uns et les autres évitent le piège des comparaisons religieuses et celui des critiques intra et/ou inter religions. Dieu étant au-dessus de toutes les religions.
Face à ce tableau peu reluisant découlant de ces actes à travers le monde, la fondation Espace Afrique, ne pouvant plus rester insensible à une telle situation qui brise le tissu socioreligieux des nations, a donc décidé et initié la présente rencontre internationale qui regroupera tous les acteurs tant du Bénin que de la Suisse. S’il est vrai que le Bénin est pour l’instant épargné puisque le brassage interreligieux est toujours au beau fixe, il n’en demeure pas moins que les autres nations sont soumises à des actes terroristes où les peuples, contraints de subir « la croyance » de leurs compatriotes, sont soumis à des supplices et à des traitements, à la limite, inhumains. Selon Samuel Dossou Aworêt, président de la Fondation Espace Afrique, initiateur de cette rencontre internationale, « il s’agira de booster la réflexion sur la thématique de la cohabitation pacifique et fructueuse entre les différentes religions non chrétiennes du Bénin et l’Eglise catholique ». Les travaux se tiendront prioritairement au siège de la Fondation Espace Afrique sis à Glo Djigbé dans la commune d’Abomey-Calavi avec d’autres activités qui se dérouleront à Cotonou, Ouidah, Porto-Novo, Sèmè-Podji, Abomey, Parakou et Natitingou. Il convient de rappeler que la cérémonie de lancement des travaux aura lieu au siège de ladite fondation le samedi 4 février 2017 dans la matinée. Pour donc la réussite de cette initiative, des personnalités au plus haut niveau de tous les secteurs seront commis pour les différentes communications, des panels et autres activités prévues dans le cadre de cette rencontre internationale. Avec un public de plus de trois cents (300 ) attendu  avec quinze (15) participants côté Suisse, toutes les couches seront représentées et la présidente du comité d’organisation, Claudine Afiavi Prudencio, confiante de la mobilisation des Béninois et des acteurs conviés, invite les indécis à se joindre à la fondation pour la cause qui est aujourd’hui plus noble.
Josaphat FINOGBE

 

Encadré

N O T E    C O N C E P T U E L L E
INTRODUCTION

La Fondation Espace Afrique (FEA) fondée par Monsieur Samuel DOSSOU-AWORET, opérateur économique béninois et la Conférence des Evêques Suisses (CES) avec le soutien d'autres partenaires envisagent l'organisation au Bénin du 04 au 09 février 2017 d'une rencontre internationale consacrée au Dialogue interreligieux. La présente note conceptuelle expose le projet dans ses grandes lignes.

La Fondation Espace Afrique (FEA) créée par Monsieur Samuel DOSSOU-AWORET, son Président Fondateur, opérateur économique béninois et la Conférence des Evêques Suisses (CES) avec le soutien d'autres partenaires envisagent l'organisation au Bénin du 04 au 09 février 2017 d'une rencontre internationale consacrée au Dialogue interreligieux. La présente note conceptuelle expose le projet dans ses grandes lignes.

1.Contexte et justification de la Rencontre Internationale sur le  Dialogue interreligieux au Bénin
La légitimité des religions est reconnue à travers le monde en raison des valeurs qu'elles véhiculent dans la société. La diversité religieuse apparaît alors comme une caractéristique de nos sociétés  et le  pluralisme de croyances devrait être une richesse pour l'homme. Constituant une grande opportunité pour une meilleure compréhension interculturelle, la diversité religieuse n'est  pas sans engendrer des inquiétudes depuis les origines jusqu'à nos jours.
En effet, dans le monde contemporain, ce pluralisme des croyances est à la source de nombreux conflits interreligieux qui conduisent  à des  rivalités interpersonnelles et intercommunautaires.
Un simple regard suffit pour remarquer ce qui se passe dans différents pays sous le prétexte d'agir au nom de Dieu : les antagonismes violents entre les religions, les attentats, les persécutions d'un tel ou tel groupe de croyants, les lois oppressives pour certains à cause de leur foi etc.
Au nom de la foi on assiste dans différentes régions de la planète à des affrontements entre différents groupes religieux, se soldant par de nombreuses pertes en vies humaines et d'énormes dégâts matériels. Ailleurs, c'est à la profanation des tombes qu'on assiste ou à des incendies criminels des mosquées ou des églises.
Cependant, les facteurs qui minent les religions semblent ne pas être liés à la religion elle-même.  Les causes de ces conflits sont multiples. Entre autres, nous pouvons citer la mauvaise compréhension des dogmes,  la politisation, la manipulation ou la mauvaise compréhension du sacré, l'amalgame entre références religieuses et idéologies politiques, l'instrumentalisation de la religion, etc.
Mais quelles que soient les causes, les différents conflits ont de graves répercussions sur l'humanité toute entière. Les conséquences de ces conflits sont nombreuses et souvent affreuses. L'une des solutions est et demeure le dialogue interreligieux pour une meilleure coexistence pacifique entre les hommes et la paix dans le monde. Le dialogue interreligieux est plus qu'une nécessité dans ce monde où les hommes sont appelés à vivre plus que jamais dans une seule communauté.
Bien entendu, il n'est pas dit que le monde est confronté à un déchirement interreligieux total où n'existent plus que des ilots épars et rares de paix et de collaboration pacifique. Dans la plupart des Etats, les communautés font face de concert aux tentatives de fragmentation sociale que peuvent constituer les attentats terroristes commis au nom de l'appartenance religieuse, aux propos malveillants que peuvent tenir certains responsables politiques ou religieux sur d'autres communautés ou encore aux tentatives de radicalisation de certains individus sur la base de la croyance. Mais il n'en demeure pas moins que les rapports entre les hommes et les Etats se ressentent de plus en plus de ces clivages, du repli identitaire et de la segmentation religieuse.
C'est dans ce contexte que le projet du dialogue interreligieux au Bénin est né d'une collaboration entre  la Conférence des Evêques Suisses (CES) et la Fondation Espace Afrique (FEA). S'inscrivant dans la perspective du Concile Vatican II qui affirme dans le préambule de Nostra AEtate : "  A notre époque où le genre humain devient de jour en jour plus étroitement uni et où les relations entre les divers peuples augmentent, l'Eglise examine plus attentivement quelles sont ses relations avec les religions non chrétiennes. Dans sa tâche de promouvoir l'unité et la charité entre les hommes, et même entre les peuples, elle examine ici d'abord ce que les hommes ont en commun et qui les pousse à vivre ensemble leur destinée " ,  Monsieur Samuel DOSSOU-AWORET est interpelé, lors de la visite du Pape Benoît XVI au Bénin en novembre 2011, par la ferveur religieuse des Béninois de toutes confessions autour de cet événement.
Il est convaincu du fait qu'au Bénin les religions coexistent pacifiquement et contribuent à asseoir le vivre ensemble. Ce vivre ensemble se matérialise par les mariages entre les ethnies qui constituent l'un des ferments à la pacification des relations interreligieuses au Bénin.  Cette paix relative est menacée par la montée de l'extrémisme religieux et les menaces sécuritaires en Afrique de l'Ouest. Il convient donc de maintenir ce climat de pacification des relations interculturelles et interreligieuses entre les Béninois. L'une des réponses  pour Monsieur Samuel DOSSOU-AWORET est de booster la  réflexion sur la thématique de la cohabitation pacifique et fructueuse entre les différentes religions non chrétiennes du Bénin et l'Eglise Catholique. Cette réflexion va se formaliser dans le cadre d'échanges avec la Conférence des Evêques Suisses (CES). Monsieur Patrick GANTES du Centre de Recherche Entreprises et Sociétés (CRES) mit Monsieur Samuel  DOSSOU-AWORET en contact avec la Conférence des Evêques Suisses.
Dans le cadre de ses travaux d'étude, La Commission pour le Dialogue Interreligieux (CDI) au sein de la Conférence des Evêques Suisses (CES) a donc souhaité collaborer avec la Fondation Espace Afrique (FEA) sur le thème du dialogue interreligieux au Bénin pour s'inspirer du modèle du Bénin, pays-type où cohabitent pacifiquement, harmonieusement et merveilleusement des populations de religions différentes.

2.Objectifs de la Rencontre Internationale sur le Dialogue interreligieux
L'objet du présent projet est de mieux appréhender et faire appréhender la situation culturelle, politique et religieuse, ainsi que la cohabitation entre Musulmans, Chrétiens et autres croyances dans un pays de l'Afrique Subsaharienne, pour en tirer les leçons pour les différentes communautés vivant en Suisse.
Ce projet a pour objectifs spécifiques de :
-    procéder à une étude approfondie du modèle de dialogue interreligieux béninois ;
-    réaliser une comparaison entre deux modèles de société : le modèle Suisse et le modèle Béninois;
-    procéder à un échange d'expériences entre les deux modèles.

3. Résultats attendus
-La situation culturelle, politique et religieuse du Bénin est bien analysée et mieux appréhendée ;
-Les éléments de la bonne cohabitation entre les musulmans, les chrétiens et les autres croyances sont étudiés ;
-Le modèle béninois du dialogue interreligieux est étudié ;
-Les deux modèles de société béninois et suisse sont comparés dans le sens d'une cohabitation pacifique des différentes communautés religieuses ;
-Des échanges d'expériences sont faits entre les participants béninois et suisses.

4.Contenu de la rencontre
*Thématique et thèmes de communication
-Thématique  centrale : " Le vivre ensemble entre adhérents de différentes communautés religieuses au Bénin et en Suisse : défis, risques et chances ".
-Thèmes et sujets envisagés :    
*A présenter par la partie béninoise :
*Respect et écoute réciproques dans la cohabitation interreligieuse " ;
*Dynamique interculturelle et cohabitation des religions " ;
*Le dialogue interreligieux, un enjeu pour un  monde en crise " ;
*Historique du modèle béninois de dialogue interreligieux ;
*Le modèle béninois de dialogue interreligieux à l'épreuve des extrémismes " ;
*La diaspora face à la problématique du dialogue interreligieux ".

A exposer par la délégation suisse :

* Le vivre ensemble du jour au lendemain ? Le fonctionnement du vivre ensemble ne peut pas être imposé ; cela demande du temps ;
*Le cadre juridique et politique d'un vivre ensemble ordonné et féconde des différentes communautés religieuses en Suisse ;
*Le christianisme face à l`islam dans la catéchèse ;
*Le vivre ensemble comme objet et objectif de la politique étrangère de la Suisse ;
*Les défis du " vivre ensemble " hier et aujourd'hui en Suisse - une réflexion s'inspirant de Saint Nicolas de Flüe ;
*Mission et dialogue ;
*Vivre ensemble, le point de vue d'un sociologue.

*Communicateurs potentiels
-Bénin :
*Professeur Honorat AGUESSY, sociologue ;
*Monseigneur Barthélémy ADOUKOUNOU ;
*Professeur Jérôme ALLADAYE, historien ;
*Professeur Félix IROKO, historien ;
*Professeur Dodji AMOUZOUVI ;
*Mme Agnès ADJOU-MOUMOUNI, socio-anthropologue professeure-assistante à l'université d'Abomey-Calavi.

-Suisse :
*Mgr. Alain de RAEMY, Evêque auxiliaire du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg
*Erwin TANNER-TIZIANI, Secrétaire général de la CES ;
*Stephan LEIMGRUBER, Prêtre du diocèse de Bâle ;
*Francis PICCAND, Senior Policy Advisor au DFAE
*Roberto SIMONA, Directeur régional et responsable de recherche à l'Eglise en Détresse
*Roman STÄGER, Prêtre et membre des Missionnaires d'Afrique
*Prof. BAECHLER, Professeur de sociologie historique à la Sorbonne, membre de l'Académie des sciences morales et politiques.
En dehors de ces communicants intellectuels, chacune des grandes confessions religieuses sera appelée à désigner un représentant qui participera à un panel de témoignages sur le thème de la tolérance et du dialogue interreligieux tel qu'il se déroule au Bénin ( entre huit et dix personnes), les modalités de leur intervention seront présentées plus loin.
Enfin, il sera demandé à une partie de la délégation suisse de partager avec les participants béninois l'expérience helvétique de dialogue interreligieux au regard des développements récents de la législation nationale, de l'actualité internationale et des rapports entre les communautés sur place. Ce dernier panel de témoignages concrétisera le partage d'expériences entre les deux modèles de société suisse et béninois tel qu'énoncé dans  les objectifs de la rencontre.

*Panels de témoignages (Hauts dignitaires)
-Panel 1 : Catholiques, Culte vaudou, Eglises évangéliques, Têtes couronnées ;
-Panel 2 : Islam, Protestants ; Célestes, Culte vaudou, Têtes couronnées ;
-Panel 3 : Expérience suisse de dialogue interreligieux.

5.Méthodologie
La rencontre internationale sur le dialogue interreligieux du Bénin se déroulera en trois phases :

5.1. La présentation des communications
Au total, il y aura huit (8) communications. Elles seront présentées par des personnes de haut rang et de profils différents venant de la Suisse mais aussi du Bénin (voir le point sur les communicateurs)

5.2. Les panels de témoignages
Trois à quatre panels sont prévus. Ils regrouperont des représentants de diverses religions mais aussi de hauts dignitaires des autres croyances au Bénin.

5.3 Les visites de sites religieux, culturels et touristiques
Les participants, surtout ceux venus de la suisse participeront à un tourisme religieux et culturel à travers diverses localités du Bénin du Sud au Nord et de l'Est à l'Ouest.

5.4. Participation à des célébrations de cultes religieux

6.Les participants attendus
Les participants à la rencontre internationale sur le dialogue interreligieux du Bénin proviennent de la suisse et du Bénin. Ils sont au total au nombre de 300  dont 15 suisses et 285 béninois comme détaillé ci-dessous.
-Partie suisse :
*Sept (7) membres de la Conférence des Evêques Suisses ;
*deux (2) membres du Centre de Recherches Entreprises et Sociétés  (CRES)
*un (1) académicien, M. Jean Baecheler
-Partie béninoise : plus de deux cent quatre-vingt-cinq personnes issues du :
*Monde cultuel
*Conférence épiscopale béninoise ;
*Islam sunnite ;
*Islam chiite ;
*Eglises évangéliques (de préférence réunies en conseil) ;
*Eglise du Christianisme céleste ;
*Eglise protestante méthodiste ;
*Religions endogènes ;
*Eglise de l'Unification (MOON) ;
*Eglise des Chérubins Séraphins ;
*Eglise Orthodoxe du Bénin ;
*Rois et têtes couronnées du Bénin.
*Monde civil et politique
*Monde universitaire (enseignants) ;
*Monde universitaire (étudiants) ;
*Personnalités politiques ;
*ONG & Associations au contact des populations et communautés ;
*Autres personnalités.
*Etc…

7. Le contenu des activités
La Rencontre Internationale du Dialogue Interreligieux au Bénin devrait s'étaler sur sept jours durant lesquelles des activités intellectuelles et de terrain seront menées, à savoir :

*Une conférence
-Allocution  du Président Fondateur de la Fondation Espace Afrique ou de son représentant ;
-Cérémonie d'ouverture présidée par le Chef de l'Etat en personne ou son représentant ;
-Communications intellectuelles : pour présenter le dialogue interreligieux, notamment le modèle béninois et l'expérience suisse ;
-Témoignages des acteurs de différentes confessions religieuses sur la tolérance religieuse qui prévaut au Bénin et en Suisse ;

*Visite de terrain
-Rencontre des communautés religieuses ;
-Rencontre des communautés culturelles ;
-Rencontre des acteurs communautaires ;
-Etude de cas au profit de la délégation Suisse.
* Disposition de recueillement :
-Une messe quotidienne célébrée par les évêque Suisses sera tenue ;
-une prière interreligieuse clôturera la Conférence ;

8.Chronogramme de déroulement de la rencontre et des activités connexes
Observations :
(1) Le retour en Suisse du groupe de travail est prévu pour le vendredi 10 février 2017 ;
(2) Les délégation Suisse et de la Fondation Espace Afrique sont conviées à un cocktail jeudi 9 février en fin d'après-midi, organisé par la Coopération Suisse.

a.Arrivée (vendredi 03 février 2017):
-19h30 : Arrivée délégation suisse à l'aéroport de Cotonou ;
-20h30 : Dîner à Cotonou ;
-21h30 : Arrivée et installation à la Fondation Espace Afrique (FEA) à Glo Djigbé ;

b.Première journée (Samedi 04 février 2017) :
-06h30 : Messe à la chapelle de la Fondation ;
-07h30 : Petit déjeuner ;
-08h00-o8h30 : Arrivée et installation des participants ;
-08h30-09h00     : Arrivée et installation des officiels ;
-09h-10h30 : Cérémonie d'ouverture;
+Mot introductif de la Présidente du Comité d'organisation ;
+Allocution Président Fondateur de la FEA ;
+Allocution du Président de la Conférence épiscopale du Bénin ;
+Allocution Chef de l'Etat ou de son rpt..
-10h30-11h00     :     Pause-café ;
-11h-12h30      :    Communications N°1 et 2 ;
-12h30-14h00      :    Pause-déjeuner ;
-14h00-15h30      :    Communications N°3 et 4 ;
-15h30-16h00     :    Pause-café ;
-16h00-17h00      :    Panel de témoignages N°1 : Protestants, Musulmans (Jamat-Ahmadiya) Religions endogènes, Eglises évangéliques, Têtes couronnées ; Modérateur : Père Justin BOCOVO ;
-17h00-18h00    :     Panel de témoignages N°2 : Catholiques, Musulmans (UIB), Religions endogènes, Célestes, Orthodoxes ; Modérateur : Professeur Pierre METINHOUE.

c.Deuxième journée (dimanche 5  février 2017):
-06h30: Messe à la chapelle de la Fondation ;
-07h30:     Petit déjeuner ;
-08h30h-10h00 :     Communications N°5 et 6 ;
-10h00-10h30     :     Pause-café ;
-10h30-12h00      :    Communication N°7 et 8 ;
-12h30-13h30      :    Pause-déjeuner ;
-13h30-15h00      :    Panel de témoignages N°3 : Expérience suisse de dialogue interreligieux. Modérateur : Madame Agnès ADJOU-MOUMOUNI ;
-15h00-15h30     :    Pause-café ;
-15h30-16h30      :    Activité culturelle (Ballet national) ;
-16h30-18h00      :    Rapport général et Cérémonie de clôture.
NB : Il sera prévu des bus pour le transport des délégations chaque jour de Cotonou vers le site de la rencontre, le siège national de la Fondation Espace Afrique, à Glo Djigbé.

d. De la troisième à la dernière journée (06 au 09 février 2017) :
Les visites-études de cas auront lieu dans les villes suivantes selon le programme ci-après :

-Lundi 06 février : Ouidah,  Porto-Novo
+06h30 : Messe à la chapelle de la FEA  suivie du petit déjeuner ;
+08h00 : Départ pour Ouidah ;
+8h30 à 11h30 : Visite des lieux historiques de Ouidah ;
    Grand Séminaire St Gall ;
    Musée historique de Ouidah ;
    Temple des pythons ;
    Basilique de Ouidah.
+12h00 : Déjeuner à la Basilique de Ouidah ;
+13h30 : Départ pour Porto-Novo ;
    Visite des lieux historiques et échanges avec les dignitaires religieux et cultuels de Porto-Novo et environs :
+14h30 : Complexe Cardinal Bernardin GANTIN à Agblangandan ;
+15h30 : Visite à Maria Tokpa ;
+16h30 : Rencontre avec les Dignitaires religieux réunis à l'hôtel Freedom Palace le concours de Mgr Gonzalo.
+18h00 : Départ de Porto-Novo ;
    La délégation reviendra passer la nuit à Glo Djigbé de manière à pouvoir repartir dès le lendemain vers Abomey.
+20h00 : Dîner à la FEA.

-Mardi 07 février : Abomey, Parakou :
+6h30 : Messe suivie du petit-déjeuner
+08h00 : Départ pour Abomey  
    Visite des lieux historiques et échanges avec les dignitaires religieux et cultuels locaux :
+10h00 : Visite au Roi Agoli-Agbo ;
+10h45 : Visite du Musée historique d'Abomey ;
+12h00 : Réunion avec les dignitaires religieux locaux à la Mairie d'Abomey ;
+13h30 : Déjeuner à la Mairie d'Abomey ;
+14h30 : Départ pour Parakou ;
+15h30 à 16h00 : Escale à la Grotte mariale de Dassa-Zoumè ;
+19h30 : Arrivée à Parakou ;
+20h30 : Dîner.

-Mercredi 08 février : Parakou, Natitingou :
+07h00 : Messe à l'Eglise catholique Ste Trinité de N'Guèma ()
+08h00 : Rencontre avec les dignitaires religieux locaux dans un endroit commun avec la contribution du personnel du Port Sec de Parakou ()…
+10h00 : Visite site du port sec de Parakou  ()
+12h00 : Déjeuner à l'hôtel Cité Koburu ;
+13h00 : Départ pour Natitingou ;
+16h00 : Arrivée à Natitingou ;
+16h30 : Rencontre avec l'Evêque ;
+17h30 : Rencontre avec les dignitaires religieux locaux à la salle de Conférence de l'Evêché ;
+19h30 : Diner (Voir l'Abbé Pierre GAGA).

-Jeudi 09 février : Retour à Cotonou :
+07h00 : Messe à la Cathédrale de Natitingou suivie du petit déjeuner ;
+08h30 : Départ de Natitingou pour Cotonou ;
+11h30 : Escale et déjeuner (take away) à Parakou ;
+16h30 : Arrivée à Cotonou ;
+17h30 : Nonciature ;
+18h00 : Coopération suisse
+20h00 : Diner au Sorrento.
+21h30 :  Retour à Glo.

-Vendredi 10 : dernière journée :
+07h00 : Messe à la chapelle de la FEA Glo Djigbé () suivie du petit déjeuner ;
+09h00 : Départ de la Fondation (avec les valises)
+10h00 : Séance de travail avec les Evêques à la Conférence épiscopale ;
+12h00 : Déjeuner à la Conférence épiscopale ;
+15h00 : Evaluation des acquis du voyage et de la Rencontre Internationale du Dialogue Interreligieux au Bénin à la Conférence épiscopale ;
+16h30 : Fin des activités ;
+17h-19h : Repos à la Conférence épiscopale ;
+19h00 : Dîner à la Conférence épiscopale ;
+21h30 : départ pour l'aéroport.

9. Liste des personnes ressources à associer
-Professeur Honorat AGUESSY, sociologue ;
-Professeur Félix IROKO, historien ;
-Professeur Bertrand SOGBOSSI ;
-Professeur Dodji AMOUZOUVI, sociologue ;
-Professeur Pierre METINHOUE, historien ;
-Mgr Victor AGBANOU, Président de la Conférence épiscopale du Bénin ;
-Mgr Barthélémy ADOUKONOU
-Haut Dignitaire Eglise protestante ;
-Haut Dignitaire Eglise Christianisme céleste ;
-Hauts dignitaires culte vaudou ;
-Hauts dignitaires de l'Islam au Bénin ;
-Hauts dignitaires Eglises évangéliques ;
-Conférence épiscopale béninoise ;
-Islam sunnite ;
-Islam chiite ;
-Eglises évangéliques (de préférence réunies en conseil) ;
-Eglise du Christianisme céleste ;
-Eglise protestante méthodiste ;
-Religions endogènes ;
-Eglise de l'Unification (MOON) ;
-Eglise des Chérubins Séraphins ;
-Eglise Orthodoxe du Bénin ;
-Etc…

Fait à Cotonou, le 22 janvier 2017
Pour le Comité d'organisation, la Présidente,
Mme Claudine Afiavi PRUDENCIO

 

Commentaires   

 
0 #19 SusanneSmall 01-01-2018 13:44
I have checked your blog and i have found some duplicate content,
that's why you don't rank high in google, but there is a tool that can help you to create 100%
unique articles, search for: Boorfe's tips unlimited content
Citer
 
 
0 #18 Modesto 04-09-2017 13:42
It is perfect time to make some plans for the future and it is time to be happy.

I've read this post and if I could I wish to suggest you some interesting
things or suggestions. Maybe you could write next articles referring to this article.
I desire to read more things about it!
Citer
 
 
0 #17 Erick 01-09-2017 20:02
Hello, I enjoy reading all of your post. I wanted to write a
little comment to support you.
Citer
 
 
0 #16 baotengsheshi.com 26-08-2017 11:20
Aw, this was an exceptionally good post. Finding the time and actual
effort to make a really good article… but what can I say… I hesitate a whole lot and never seem to get
anything done.
Citer
 
 
0 #15 抜け毛ケア 06-08-2017 01:45
出産後のママは育児や家の仕事で大変です。
寝不足、夜中の授乳、育児のストレスなど男性には理解できないと思います。
そのような時、お風呂場でドッサリと自分の抜け毛を見ると
ビックリします。
なぜその様な事が起きるのか初めは戸惑うかも知れません。
抜け毛が多くて頭皮が見えたら大変とパニックになってしまう事も
あることでしょう。
でも、出産後の抜け毛は誰でもある事です。
なのでそう心配しなくても大丈夫です。
ただし、ケアを怠ると後で取り返しのつかない事になるかもしれません。
出産後の抜け毛ケアはしっかりしっかり行いましょう。
Citer
 
 
0 #14 eberswalde 04-07-2017 03:40
I’m not that much of a internet reader to be honest but your blogs really nice, keep it up!
I'll go ahead and bookmark your site to come back down the road.
Cheers
Citer
 
 
0 #13 eberswalde 04-07-2017 03:37
I’m not that much of a internet reader to be honest but your blogs really nice, keep it up!
I'll go ahead and bookmark your site to come back down the road.
Cheers
Citer
 
 
0 #12 Https://is.gd/lz2Pr9 02-06-2017 03:38
Ce est un vraiment bon pointe en particulier particulier à ceux de nouveau
à frais à la blogosphère . Simple mais très précise info
... Merci pour Appréciez votre partage de celui-ci. A
lire l'article après !
Citer
 
 
0 #11 Fidel 19-05-2017 11:04
I haѵve fun with, lead to I discovered exactly what
I սsed to bbe taking a look for. You've ended my 4day lengthy hunt!
God Bless you man. Have a nice day. Bye
Citer
 
 
0 #10 mmorpgs 2015 13-05-2017 05:54
І everу time used to read post in news papers Ƅut now as I am a user
of web so from now I am using net for сontent, thanks to web.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


DG du quotidien LE CONFRERE DE LA MATINEE

A la une

Radio en ligne

logo soleil

 

581630 373700276008832 1256610700 n

 

Cliquez pour écouter en direct

Nos partenaires

   
 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rejoingnez nous sur facebook

Compteur de visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
302
Hier :
1251
Semaine :
9574
Mois :
22382
Total :
1016161
Il y a 11 utilisateurs en ligne
-
11 invités