Flash

Sacré Champion d’Europe avec le Real de Madrid puis avec le Portugal et Ballon d’or 2016 pour la 4ème fois, Cristiano Ronaldo ajoute à sa collection le trophée The Best - Joueur de la FIFA ce lundi 9 janvier 2017. Les autres têtes couronnées de la Soirée sont : Carli Lloyd (États-Unis) : Joueuse FIFA, Claudio Ranieri (Leicester) : Coach FIFA, Silvia Neid (Allemagne) : Coach féminine FIFA

Le Fâ, on en parle ! Chacun s’en fait une opinion ! Certes, mais qu’est-ce que le Fâ ? Avec le titre de son dernier livre : De la falogique, Dotou J. SEGLA, auteur de l’Homme, Gbèto, sous le sceau du Fâ-christique, tente d’apporter un nouvel éclairage sur cet extraordinaire patrimoine de l’Afrique, berceau de l’Humanité. En quoi consiste la falogique? Un nouveau concept ? Pour quel objectif ? Quels intérêt, nouvel apport et réelle portée, peut-on en attendre ? Parviendra-t-il à élucider l’insondable Mystère du Fâ, au symbolique langage hermétique, strictement codé? Voilà quelques préoccupations, pour mieux circonscrire la pensée et la vision de l’auteur, dans un ouvrage où il essaie de démontrer et de soutenir l’infaillible scientificité du Fâ.

 

 

I-                  Que comprendre par "la falogique" ?  

 

I-1. Le terme "falogique" se compose des mots fâ et logique. C’est pour signifier que le Fâ est fondé sur une structuration logique, infaillible, des signes ou "Dou", qui constituent l’essence principielle du Fâ. Ils sont en fait destinés à rendre compte de tous les aspects existentiels, aussi bien des êtres et des choses que de l’univers global. La falogique se voudrait dès lors une démarche conceptuelle, rationnelle, novatrice, pour un décryptage pertinent des "Dou" du FÄ.

I-2 Ces signes se présentent sous forme de modules syllabo-numériques, capteurs et émetteurs d’énergies, d’interminables ondes vibratoires, électromagnétiques.

 

 

2- Quelle idée, en général, se fait-on du FÄ ?  

 

2-1. Pour le profane, animé d’une saine curiosité, le Fâ est une science divinatoire qui prédit l’avenir, renseigne sur le présent et le passé. Il permet ainsi de conjurer le mauvais sort et de se sortir d’embarras. Les Babalawos ou Bokonons sont les détenteurs assermentés de cette science. Ils s’en servent pour aider les gens en difficulté, qui viennent les consulter.

2-2. Certaines personnes évoquent le caractère scientifique, irrécusable, du Fâ, en se référant au mode fonctionnel, binaire, des signes. Par contre, pour d’autres, imbus de préjugés absurdes, le Fâ ne serait qu’une maléfique émanation du Diable, dont il faut absolument se préserver, (même s’ils y font recours, quand parfois des circonstances de la vie les y contraignent).

 

 

3- Qu’est-ce que le Fâ ? Quelle est sa vraie Nature, sa Réalité?

 

3-1. Le Fâ, loin d’être diabolique, représente, en réalité, l’inébranlable socle de connaissance, de science et de sagesse, sur lequel toutes les cultures et civilisations du monde, des origines à nos jours, se sont édifiées, développées et continuent de se perpétuer. Pour illustration, on peut citer maints exemples de peuples antiques, modernes et actuels : Perses, Incas, Aztèques, Égyptiens, Chinois, Arabes, Juifs, Grecs, Romains, etc.

3-2. En somme, serait-ce une énorme ineptie, la diabolisation du Fâ ? Sans doute ! Le Fâ s’avère en effet le génial et magnifique Plan intentionnel, parfaitement délibéré, du divin Créateur de l’Univers visible et invisible. Dans l’ordre mystique, transcendantal, l’on peut considérer le Fâ comme l’indispensable intermédiaire primordial, l’inévitable médiateur, l’interface stratégique, entre Mahu, la Providence Créatrice, dispensatrice de toute existence, et l’ensemble de toutes ses créatures, de l’Homme en particulier. Quoiqu’il en soit, c’est grâce au Fâ :

  • Que Pythagore, s’agissant du triangle rectangle, put énoncer son théorème :"Le carré de l’hypoténuse est égal à la somme des carrés des deux côtés de l’angle droit".
  • Qu’on mit en exergue une kyrielle de nombres Pi (π), qui campent le rapport de la circonférence d’un cercle à son diamètre, selon l’exacte valeur, constante et invariable, de 3,1416. Par exemple, c’est dans la base numérique des signes Trukpin-Ka-Aklan-Abla, qu’on découvre le nombre Pi correspondant à 21,9912/7, soit 219912/70000; de même, s’observe le nombre Pi : 15,7080/5, soit 157080/50000, dans la base numérique de Tula-Lètè-Sa-Guda, etc.
  • Qu’il est possible de certifier sans ambages l’existence de nombres souches, trilogiques, qui fondent et justifient le concept de la génétique numérique, la pertinence du théorème : Z = Zn, A = Ω, 0 = ∞.
  • Qu’au plan sociopolitique, la durée d’un mandat présidentiel peut être, judicieusement et objectivement, fixée à huit ans non renouvelables, en clair, une durée franche de sept ans, la huitième année devant servir de transition, comme suggérée par l’auteur, dans l’ouvrage: l’Homme, Gbèto, sous le sceau du Fâ-christique, (éditions du Flamboyant, Cotonou, septembre 2009, pp : 71-73).

 

 

4- Intérêt, apports et portée de la falogique

 

Au demeurant, toutes choses étant égales par ailleurs, la falogique permet d’affirmer dorénavant, avec force et conviction :

1-                Que tout est énergie, tout est vibration, et tout est création, transformation continuelle, de l’infiniment petit à l’infiniment grand, pour paraphraser Blaise Pascal. D’où le théorème du Fâ, concis, précis, sidérant : Z = Zn, A = Ω, 0 = ∞, de sorte à corroborer l’énigmatique théorème : Xn + Yn = Zn, formulé par Fermat, au XVIIème siècle.

2-                Qu’il est indispensable de revoir l’orientation conventionnelle des repères orthonormés, matérialisés par les axes des abscisses et des ordonnées.

3-                Qu’il est parfaitement possible de calculer la masse atomique des signes du Fâ et de déterminer l’énergie cinétique qu’ils dégagent.

4-                Que les prétendues tables de lois de Moïse procèdent du Fâ, et que la Bible n’est rien d’autre qu’un génial et extraordinaire condensé allégorique, mystico-scientifique du Fâ: à la fois mathématique, physique, biochimique, métaphysico-théologique…, rédigé par d’éminents savants illuminés, divinement inspirés, qui ont réussi à en donner une concrète figuration magique, à travers le Saint-Sacrement des chrétiens catholiques.

5-                Que l’Œuvre créatrice de la divine Providence ne s’est pas achevée, en six ou sept jours, mais qu’il s’agit bel et bien d’un merveilleux processus dynamique, qui se poursuit toujours, et se perpétuera éternellement, indéfiniment !

6-                Que l’évolution actuelle du monde, les vertigineux progrès scientifiques et techniques, surtout en informatique, en robotique et en nanotechnologie, présagent, inéluctablement, des grands bouleversements futurs qui impacteront l’avenir et le devenir de l’Humanité tout entière. L’être humain, dans sa démence délirante, peut choisir de s’exterminer, mais saurait-il empêcher l’infaillible dessein inamissible, la parfaite exécution extatique, du divin Plan créateur, immuable, intangible : le Fâ, l’inviolable Loi, à laquelle nul iota ne sera ajouté ni retranché (J.C. in Bible) ?

 

Alors, conclure ?

  • D’abord, faire noter qu’aucun peuple ne se développe, ni ne s’épanouit, dans une culture d’emprunt, dans la langue et le vécu socio-identitaire d’un autre peuple; ensuite, si l’élite africaine se donnait la peine de reconsidérer les traditions et cultures endogènes, autrement que sous le prisme déformant des canons conceptuels de l’Occident judéo-chrétien, elle contribuerait assurément à créer les conditions idoines pour une véritable renaissance de l’Afrique, et sa vitale libération de toutes tutelles aliénantes, de toutes funestes dépendances indigentes : sociopolitiques, économiques et culturelles.
  • Ceci dit, sait-on que le nom fort de règne du roi Béhanzin était une magistrale formule synthétique du Fâ, qui démontre sa grande vision cosmique et son exceptionnelle élévation mystique ?
  • Enfin, sait-on que le mot "Mahu" est un terme polysémique qui véhicule l’idée d’un Dieu unique en trois personnes distinctes ? Que ce terme, selon l’inflexion tonique qu’on lui imprime, sert à désigner les trois hypostases ou personnes constitutives de l’unique et même Nature divine : "la sainte Trinité", mathématiquement appréhensible ? Qu’ainsi se manifestent ses principes essentiels et intrinsèques caractéristiques insondables, inouïes, incontestables ? À savoir :
  1. a)L’amour, le don de soi, l’esprit de charité, de service, par le partage, la multiplication et la distribution de son corps, de ce que l’on possède en soi de plus: M-wu, le Sè, l’Être bienfaisant, infini, généreux, magnanime !
  2. b)La justice, l’équité, l’égalité et la complémentarité, par le refus de tout esprit d’orgueil et de domination, de toute velléité d’oppression, de mépris envers: Ma-hú, le Lègba, l’Être suprême, plein de sollicitude, pétri d’intelligence et de vérité, soucieux d’ordre, d’équilibre, mais humble et pacifique !
  3. c)L’absolu respect de la vie, le pardon, l’indulgence, la tolérance, par l’interdiction formelle de tuer, d’attenter à la vie de: Ma-hù, le Dangbé, l’Être omnipotent, invincible, indestructible, mais extrêmement bienveillant, sensible et très clément !

Mahu, en effet, le Dieu de transcendance par excellence, s’avère : un providentiel Dispensateur de tous biens ; un parfait Juge protecteur, réfractaire à toute injustice ou vile brimade spoliatrice ; et un indulgent Père miséricordieux, très attaché à la vie, car immortel, éternel dans son éminente Essence hiératique, absolue !

En somme, les trois Personnes de l’unique Nature divine incarnent les primordiales vertus et fondamentales lois, destinées à réguler l’ordre structurel et ordonnanciel de l’Univers cosmique global ! Elles symbolisent en vérité les trois commandements basiques que l’Homme, créé à l’image et à la ressemblance de Dieu (cf. Bible), doit, par-dessus tout, envers et contre tout, respecter scrupuleusement, absolument !

Voilà donc l’essentiel, la substance cognitive, des données gnostiques, épistémo-sapientielles, qui découlent de l’original décryptage novateur des hiératiques signes fantastiques du Fâ. Ainsi donc l’objet de la falogique, une modeste et rationnelle démarche conceptuelle, intuito-déductive ; infime contribution pour une conséquente herméneutique du Fâ ! Dès lors, faudrait-il continuer à jeter l’anathème sur le Fâ, à le diaboliser, en couvrant d’opprobres, de mépris, l’inestimable trésor de sagesse, de savoir et de connaissance, dont il regorge à foison et sans borne ? Jusqu’où pousser l’idiotie absurde de croire et admettre que l’introduction et l’enseignement du Fâ dans le système éducatif formel provoqueraient un gravissime danger pour l’esprit fragile, l’âme naïve et le salut des apprenants de tous ordres ? À qui profite le crime ? Jusqu’à quand tergiverser pour créer une Académie, ou une Faculté des arts, sciences et architecture du Fâ (FASAF), dans les Universités africaines, à défaut d’une grande Université panafricaine, entièrement dédiée au Fâ ? L’heure ne sonne-t-il pas d’oser enfin jeter les bases de la nouvelle Civilisation africaine, enracinée dans le passé, riche du présent, et porteuse d’espérance pour les générations futures ?!... Toutefois, pour être juste et honnête, l’auteur admet qu’il faille distinguer l’outil précieux de l’insondable connaissance qu’est le Fâ, de celui de la Sorcellerie qui serait une redoutable arme à double tranchant, relevant de la Magie noire, dont l’usage, en bien ou en mal, dépendrait beaucoup de la personne qui s’en sert ! À bon entendeur !...

 

Dotou J. SEGLA

Ajouter un Commentaire


DG du quotidien LE CONFRERE DE LA MATINEE

A la une

Radio en ligne

logo soleil

 

581630 373700276008832 1256610700 n

 

Cliquez pour écouter en direct

Nos partenaires

   
 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rejoingnez nous sur facebook

Compteur de visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
62
Hier :
806
Semaine :
2315
Mois :
2315
Total :
1058661
Il y a 9 utilisateurs en ligne
-
9 invités